Katarina Irena Petruskaïa

Myriam Masson Portigliatti

Pourquoi "Katarina Irena Petruskaïa" ?

Arrière, arrière, arrière, arrière, arrière-petite-fille du célèbre agent secret Igor Piotr Petrouchkaïa... dont elle prend la suite… du moins essaie-t-elle… Katarina est « brut de fonderie » ; pour elle, tout est mission et le meilleur moyen d’aller d’un point A à un point B… est la ligne droite. Un jour, on lui a dit qu’elle était une fille alors elle a mis une robe… et des couettes.

Parole de "Katarina Irena Petruskaïa"

Le clown vit dans l’instant présent et dans un rapport à l’autre. Il prend tout, les joies, les peines, les douleurs, les rires... il les digère et les transforme en galipettes, en rebondissements… et les redonne toujours bienveillant. Être présent à l'hôpital pour ceux qui n'ont d'autre choix que d'y être, vivre ensemble un moment, une parenthèse, une rencontre à part, hors du temps et pourtant dans l'extrême instant

Katarina Irena Petruskaïa